HYGIÈNE ET SOIN DES MAINS : LES BONS GESTES PROTECTEURS ET RÉPARATEURS
actualité du 16 avril 2020

AUJOURD’HUI PLUS QUE JAMAIS, NOS MAINS ONT BESOIN D’APAISEMENT ET DE DOUCEUR… COMMENT EN PRENDRE SOIN EN RESPECTANT LES GESTES BARRIERES ?

Préconisé par le ministère de la Santé, se laver régulièrement les mains au savon ou à l’aide d’une solution hydro-alcoolique, permettrait de lutter efficacement contre la transmission du COVID-19. L’opération étant répétée plus d’une dizaine de fois par jour, en plus de l’entretien de la maison, nos mains sur-sollicitées finissent par s’assécher, rougir et se gercer.

« Les mains sont plus sensibles au dessèchement et aux gerçures, souligne le Dr Philippe Deshayes, car elles possèdent peu de glandes sébacées et sont constamment soumises aux agressions extérieures, froid, eau et détergents... Si les gerçures sont d’apparition secondaire à une peau sèche, cette peau qui tire finit par « craquer » et fait apparaître des fissures et des crevasses pouvant être douloureuses. Raison pour laquelle il faut éviter l’assèchement et les irritations qui rendraient la peau encore plus fragile. »

LE GESTE PARAÎT SIMPLE, MAIS SE LAVE-T-ON LES MAINS CORRECTEMENT… « Il faut à la fois un lavage soigneux, c'est-à-dire de l'ensemble de la peau des mains : paume, dessus des mains, entre les doigts, autour du pouce, pignet voire brossage des ongles, et prolongé. Pour l'enfant, on peut lui demander de compter jusqu'à 30 avant le rinçage, tout en évitantnl'eau trop chaude, frottement excessif de la serviette lors du séchage... »

JE ME LAVE LES MAINS, MAIS AVEC QUOI ?


« Le nettoyage des mains devant être répété, il est préférable d’utiliser un nettoyant surgras moins agressif, dont les actifs reconstituent le film de protection de la peau. En ce qui concerne l’entretien de la maison, l’eau de Javel est un bon désinfectant contre les virus et bactéries, mais c’est aussi un irritant pour la peau, les yeux et les voies respiratoires. Il ne faut donc pas l’associer à un autre produit au risque de déclencher une libération très toxique de chlore. Mieux vaut la manipuler avec des gants protecteurs étanches dont on évite le port prolongé (risque de macération et d’irritation de la peau). »

Merci au Dr Philippe Deshayes, Dermatologue consultant pour La Roche Posay et CeraVe

NOTRE SÉLECTION

1. Lipikar Syndet AP+ LA ROCHE-POSAY

Relipidante, anti-irritations et anti-grattage, cette crème lavante enrichie en niacinamide, beurre de Karité, et eau thermale de La Roche-Posay, apporte apaisement et confort immédiats. Haute tolérance. Sans parfum. Convient aux bébés, enfants et adultes. Flacon pompe 400 ml, 15,90 €*

2. Pain hydratant surgras CERAVE

Développé avec des dermatologues, il nettoie sans altérer la barrière protectrice de la peau. Sa texture crémeuse et moussante, aux 3 céramides essentiels et à l’acide hyaluronique, contient 5% de crème hydratante qui assure l’hydratation tout en éliminant les impuretés pour une peau plus douce.Visage et Corps. Pain dermatologique 128 g, 5,40 €*

3. Lipikar Surgras pain dermatologique antidessèchement sans savon LA ROCHE-POSAY

Formulé avec du niacinamide pour aider à restaurer la barrière cutanée et apaiser les sensations de tiraillements, et du beurre de Karité pour nourrir et redonner souplesse et confort à la peau. Peaux sensibles, sèches et  inconfortables. Enfant et adulte. Pain dermatologique 150 g, 5,90 €*

4. Savons parfumés ROGER&GALLET

Un savoir-faire unique depuis 1879… 95 % d’ingrédients d’origine naturelle dans une base savon douce parfumée au coeur. Emballage recyclable. Testé dermatologiquement. Savons Ronds Parfumés, 100 g, 8 €* 

ON REPREND SES MAINS EN MAIN !


Après chaque exposition à l’eau, le bon réflexe est d’appliquer une crème pour les mains. Enrichies d’actifs aux propriétés humectantes et filmogènes, leurs formules les enveloppent de confort tout en formant un film protecteur invisible. « L’utilisation renouvelée de gel hydro-alcoolique et la répétition des lavages, même avec un nettoyant surgras, peuvent mettre à mal notre film de protection cutané et favoriser la survenue d’irritations sur les peaux les plus fragiles. Utiliser une crème douce, riche en glycérine contribue à renouveler ce film de surface protecteur. L’association à un actif comme le niacinamide prévient la survenue d’irritations et les lésions cutanées »

NOTRE SÉLECTION

5. Crèmes mains nourrissantes aromatiques BIO SANOFLORE

Le réconfort cutané et émotionnel est à portée de main avec ces crèmes mains et ongles Bio. Riches en glycérine d’origine végétale, leur onctuosité invite au massage et aux bienfaits aromacologiques des différentes huiles essentielles Bio qui les composent. Pour se relaxer, pour se concentrer, pour se revigorer : tube 30 ml, 9,86 €*

6. Crème mains réparatrice CERAVE

Un soin effet « pansement » composé de 3 céramides essentiels, acide hyaluronique, glycérine et niacinamide, pour restaurer la barrière cutanée, apaiser et hydrater la peau durant 8 h. Texture fondante et non collante. Hypoallergénique et sans parfum. Tube 50 ml, 5,50 €*

7. Cicaplast mains crème barrière réparatrice LA ROCHE-POSAY

Riche en glycérine (30 %) et en niacinamide apaisant (4 %), elle agit immédiatement pour restaurer la barrière cutanée des mains abîmées ou endommagées par les agressions domestiques et professionnelles. Une heure après application, un « gant invisible » continue de protéger l’épiderme. Tube 40 ml, 8 €*

8. Crèmes mains ROGER&GALLET

Une texture cocon formulée avec 95 % d’ingrédients naturels, beurre de karité, huile d’amande douce, glycérine végétale. Testé sous contrôle dermatologique. Fini poudré. Tube 30 ml, 7 €* 

En Pharmacie, Parapharmacie et sur : laroche-posay.fr - cerave.fr - sanoflore.fr - roger-gallet.com/fr-fr

*Prix maximum conseillé. Prix strictement indicatif, le distributeur restant libre de déterminer son propre prix de revente