STAND UP CONTRE LE HARCELEMENT DE RUE !
actualité du 18 mars 2021

A l'occasion de la semaine internationale de lutte contre le harcèlement de rue, du 10 au 17 avril 2021, toujours dans la volonté d'accompagner les femmes dans leur quête d'émancipation, via la confiance en soi, le combat de L'Oréal Paris contre le harcèlement de rue se poursuit grâce à Stand Up, son programme international de sensibilisation et de formation lancé en 2020.

En 2019, une étude internationale menée par L'Oréal Paris en collaboration avec IPSOS* a révélé que 81% des femmes en France ont déjà été victime de harcèlement sexuel dans l'espace public. Mais seulement 20% d'entre elles indiquent avoir été aidées par un témoin. D'ailleurs, 86% des personnes interrogées indiquent ne pas savoir comment réagir.

En 2021, comme le révèle une nouvelle enquête menée par L'Oréal Paris en partenariat avec Ipsos, la lutte contre le harcèlement de rue demeure une priorité en France, où malgré le contexte de pandémie covid-19 qui nous amène à moins nous déplacer, près d'une femme sur cinq a déclaré avoir été victime de harcèlement sexuel dans un espace public. Un phénomène qui touche malheureusement les femmes de tous âges, mais qui est encore plus préoccupant chez les femmes de moins de 35 ans, où il s'agit d'une femme sur trois.

STAND UP CONTRE LE HARCELEMENT DE RUE : UNE CAUSE QUI LE VAUT BIEN

Parce que le harcèlement de rue va à l'encontre de tout ce que L'Oréal Paris représente, la marque a lancé en mars 2020 le programme Stand Up contre le harcèlement de rue, en partenariat avec l'ONG américaine Hollaback! et sur le terrain en France avec la Fondation des Femmes. Stand Up a vocation à sensibiliser le grand public au harcèlement de rue en permettant à plus d'un million de personnes dans le monde, dont 120 000 en France, de se former d'ici fin 2021 à la méthode des "5D" : Distraire, Déléguer, Documenter, Diriger, Dialoguer - cinq gestes simples mais efficaces pour intervenir en toute sécurité lorsqu'on est témoin ou victime de harcèlement de rue.

A ce jour, plus de 150 000 personnes dans le monde ont déjà été formées grâce à Stand Up, dont plus de 40 000 en France.

HARCELEMENT DE RUE : UNE PRIORITE MALGRE LE CONTEXTE

Résultats de l'étude L'Oréal Paris x IPSOS - janvier 2021**

Contrairement aux idées reçues, il apparaît dans la nouvelle enquête menée par L'Oréal Paris en partenariat avec Ipsos en période de pandémie, que le harcèlement de rue demeure une question prioritaire. Depuis le début de la crise sanitaire en France, près d''une femme sur cinq déclare avoir été victime d'au moins une situation de harcèlement sexuel dans un espace public, et un répondant sur cinq en a été témoin ; des chiffres qui ont de quoi surprendre dans un contexte où nous sommes amenées à moins nous déplacer.

Par ailleurs, dans le contexte sanitaire actuel, 41% des femmes interrogées déclarent se sentir moins en sécurité dans l'espace public, le masque qui dissimule le visage étant un facteur d'insécurité pour 47% d'entre elles. Pour plus de la moitié des femmes de moins de 35 ans, c'est le fait qu'il y ait moins de monde dans la rue et dans les transports qui augmente le sentiment d'insécurité. Enfin, il apparait que le contexte impacte également le comportement des femmes avec 71% d'entre elles qui déclarent éviter certains lieux et 61% qui préfèrent adapter leur tenue vestimentaire, bien plus qu'avant la crise.

Ces chiffres sont le reflet d'un nouveau contexte, qui a suscité un sentiment d'anxiété sociale généralisé. Dans la perspective de construire des espaces sûrs et inclusifs pour tous, L'Oréal Paris et ses partenaires encouragent chacun.e à rejoindre le mouvement en se formant gratuitement en 15 minutes sur standup-france.com. Sur les réseaux sociaux, le hashatg #WeStandUp témoigne de l'importance du mouvement incarné par de nombreuses personnalités ayant diffusé une photo avec la lettre "D" au creux de la main pour inciter à relayer le programme de formation gratuit Stand Up.

Déja activé dans 8 pays à travers le monde, avec le soutien de partenaires associatifs locaux, le programme Stand Up contre le harcèlement de rue sera lancé dans 25 autres pays d'ici la fin de l'année.